Support
Numéro français:
Téléphone international:

Comment augmenter sa testostérone naturellement : les aliments en booster

La testostérone en deux mots 

La testostérone est une hormone androgène, naturellement présente en plus grande quantité chez les hommes que les femmes. Produite par les gonades (testicules et ovaires) elle régule une partie du fonctionnement des mammifères, dont fait partie l'être humain. Elle a un rôle dans l'apparence physique, tout comme dans la libido et la sexualité. C'est elle qui lance la puberté des jeunes garçons, provoquant la production de la pilosité, le développement des muscles, celui du pénis et des bourses. 

Le taux de la testostérone est variable, selon l'âge, les cycles circadiens et les événements de l'existence. Le sommeil, l'hygiène de vie, le sport ont un impact important sur le taux de testostérone. C'est pour cela que l'apnée du sommeil a une incidence négative. A contrario, une hygiène de vie bénéfique et saine impactera positivement le taux de testostérone, améliorant potentiellement la qualité de vie de l'individu.

Les boosters naturels de testostérone : indications et faux-amis

Il existe sur le marché des boosters naturels de testostérone, sous forme de compléments alimentaires, oligo-éléments, vitamines et poudres de plantes bigarrées et riches. Certains sont reconnus efficaces pour stimuler la production de testostérone, ou accentuer la sensibilité de l'organisme.

La maca noire ou rouge, d'origine péruvienne, plante ancestrale des Incas, est fréquemment utilisée pour ses propriétés, notamment aphrodisiaques. Elle permet également une régulation hormonale, d'accompagner les symptômes de l'andropause grâce à ses effets exclusifs.

La vitamine D et le zinc, pris quotidiennement, peuvent aider à renforcer le taux de testostérone dans le sang. Selon une étude de l'Université de Harvard, les deux substances sont liées, et l'augmentation de vitamine D est corrélée à l'augmentation de la biodisponibilité de la testostérone.

Pour savoir comment augmenter sa testostérone naturellement, il faudra une connaissance basique des plantes. Grande médicinale, l'ortie est parfois citée pour certains problèmes prostatiques bénins (hyperplasie bénigne). Riche d'une cinquantaine de composants différent, elle est utilisée pour reminéraliser le corps et pour les affections articulaires, entre autres. On parle de tisanes avec la racine d'ortie pour les atteintes à la prostate. En revanche, l'ortie contient 6 isolectines inhibant la liaison de la testostérone avec la protéine SHBG, rendant l'hormone moins bio-disponible dans l'organisme. Elle est contre-indiquée en cas de troubles de la fertilité masculine ou de dysfonctions érectiles.

La DHEA est parfois évoquée pour booster les taux de testostérone et lutter contre la baisse de libido masculine. Cette hormone naturellement produite par l'organisme dès le stade embryonnaire, constitue un précurseur des androgènes, jouant un rôle sur la masse musculaire, la solidité du squelette et la libido. Cette hormone ne se trouve pas naturellement dans l'alimentation, doit être prescrite par un médecin, si son emploi est jugé nécessaire. Attention : elle fait partie de la catégorie des stéroïdiens et est considérée comme un produit dopant.

Comment augmenter son taux de testostérone naturellement avec les aliments ?

Longtemps, il a existé une polémique sur le soja, qui aurait un effet néfaste sur les taux hormonaux et la testostérone, en raison des isoflavones qu'il contient. Ces composantes réduisent la testostérone et la fertilité. Mais les études ont démontré qu'il faudrait une quantité de soja extra-ordinaire pour arriver à cet effet. Vous pouvez continuer à intégrer le soja dans une alimentation équilibrée, sereinement.

L'avocat est expressément prisé ces dernières années. Sa grande richesse en vitamines et minéraux, notamment en vitamine B6, potassium et zinc en font un met de choix. De plus, son action favorisant le bon cholestérol est propice pour booster la testostérone.

Quelques aliments à consommer pour entretenir votre taux et stimuler la production de testostérone, s'intégrant parfaitement dans le cadre d'une bonne hygiène de vie :

  • Œufs
  • Grenade, fraîche ou en jus
  • Ail, contenant l'allicine, booster de testostérone
  • Crucifères (choux, brocolis)
  • Avoine aidant à une meilleure circulation de la testostérone dans le sang

Augmenter sa testostérone naturellement et en quelques astuces simples

Faire du sport et manger sainement, n'est-ce pas rabâché à longueur de temps par tous les professionnels de santé et de nutrition ? Pour stimuler et augmenter sa testostérone naturellement, rien de tel qu'une activité physique de qualité et la diète.

Chérir un sommeil de bonne qualité fait aussi partie des critères centraux pour maintenir un bon niveau équilibré et stable, de testostérone. Celle-ci se régénérant pendant la nuit, facile de comprendre que la privation de sommeil perturbe sa régénérescence nocturne. De plus, un mauvais sommeil entraîne dans son sillage une série de symptômes en un cercle vicieux : anxiété, fatigue, irritabilité, dépression... Les 3 premiers sont des symptômes d'une déficience en testostérone.

Réduire le stress est une autre valeur capitale à comprendre. Le stress augmente les niveaux de cortisol et celui-ci inhibe la testostérone. Pour ce faire, les techniques de méditation et de respiration profonde et ventrale sont tout indiquées. De même, des techniques comme le yoga, le Tai-chi-chuan ou un art martial traditionnel sont des disciplines excellentes et très complètes, qui réuniront à la fois l'exigence sportive et la détente.

Un cercle vertueux se met en place : une bonne activité sportive, c'est un meilleur sommeil et une humeur au beau fixe.

Dans l'alimentation, il faudra veiller à supprimer les acides gras trans, les sucres - surtout les sucres rapides mais réduire les glucides également est bénéfique. À la place, seront favorisés les bonnes protéines, les lipides (issus d'huiles végétales) et les produits laitiers.

Seul un test clinique vous offrira votre taux précis de testostérone dans votre sang. Mais sa production et sa métabolisation peuvent être optimisées naturellement, pour une santé et une forme retrouvée. Bien entendu, ces méthodes doivent être appliquées rigoureusement et dans le temps long. C'est là qu'elle prouveront toute leur valeur inestimable.