Support
Numéro français:
Téléphone international:

Hormone mâle et virilité : comment augmenter son taux de testostérone

Un définition de la testostérone 

Voici une définition simple de la testostérone : c’est une hormone stéroïdienne faisant partie du groupe des androgènes, hormones dites « masculines ». On la retrouve chez les mâles et femelles, parmi les mammifères. Le système endocrinien joue un rôle dans les humeurs et le bien-être total. 

Le taux normal varie fortement selon l'âge. En moyenne pour les hommes, on parlera de 2,20% de testostérone libre dans le sang, pour les femmes, 1,36%. 

Produite par les organes reproducteurs masculins et féminins (gonades : ovaires et testicules), elle prend part à l'équilibre propice de la libido et sexualité. C'est la nuit, quand on dort, qu'elle se régénère. Ce qui explique qu'un manque de sommeil reposant, ou de mauvaise qualité, fait chuter les taux.

Utilité : à quoi sert la testostérone dans l’organisme

Elle influence pilosité, musculature, sexualité, libido : une sommité conséquente de la croissance.

À quoi sert la testostérone dans le corps ? À la puberté, elle est fondamentale dans le passage de l'enfance à l'adolescence : mue de la voix, croissance du pénis, poils, masse musculaire qui augmente, intérêt envers la sexualité et sensibilité des zones érogènes – ceci expliquant la fréquence de la masturbation à ces âges.

L’androgène la plus célèbre est aussi liée aux comportements agressifs, compétitifs, de dominance.

Facteurs et symptômes d’un manque de testostérone chez l’homme

Il peut arriver qu'elle faiblisse, indépendamment de l'âge, chez un homme jeune, si une pathologie prostatique est associée, par exemple.

L'hypoandrogénie ou andropause chez l'homme, est un processus hormonal connu de vieillissement de l'homme. Mais ce taux peut baisser pour d'autres raisons. Quels sont les symptômes d'un manque de testostérone chez l'homme ? Le point sur les facteurs et symptômes d'un manque de testostérone.

En cause dans le cas d'une baisse temporaire :

  • Manque de sommeil ;
  • Stress ;
  • Substances illicites ;
  • Médicaments prostatiques.

Pour le sommeil, c'est parce que l'hormone ne peut plus se régénérer normalement ; quant au stress, les niveaux élevés à l'excès de cortisol bloquant la testostérone ou la sensibilité de l'individu à l'hormone réduisent le taux conséquemment.

L'alcool procure des effets variables chez les individus. Il peut inhiber le taux dramatiquement (fatigue, mollesse, impuissance). Dans d'autres cas, il stimule activement la production et la sensibilité à l'hormone mâle, ce qui expliquerait l'aptitude à la colère/agressivité de certains, sous l'emprise de l'alcool.

Globalement, la chute du taux de testostérone dans l'organisme marque la libido et l'excitation sexuelle. Moins présente, c’est le corps qui montrera les symptômes d’une baisse de l’androgène, avec l’âge. Vous pouvez vous demander comment un homme peut-il augmenter sa testostérone ?

Comment la prendre : la cure de testostérone

La supplémentation hormonale va concerner les hommes en déficit et expérimentant des troubles de la libido, des dysfonctions érectiles. Les traitements médicamenteux sont sous forme de patch, de gel, d'injection, de comprimés.

Est-ce qu'une cure de testostérone est bénéfique ? Et dans ce cas, comment la prendre ? Des carences peuvent-elles se manifester ?

Sous l'égide d'un médecin spécialiste, la thérapie pourra consister en une prise hormonale, qui a une place centrale. Elle sera souvent la meilleure solution, dans le traitements de certaines affections purement masculines (prostatiques). Elle apporte une réponse immédiate, même si temporaire, à la déficience d'androgène.

L’avis du médecin andrologue sera précieux : il pourra mener des tests pour avoir le cœur net sur votre taux.

Approche alternative pour trouver les meilleurs boosters de testostérone

Si la testostérone est basse, comment avoir une remontée de ce taux ? Y a-t-il des solutions autres qu'ingurgiter l'hormone elle-même, avec suivi médical ?

Les bienfaits de ces différentes méthodes pourront jouer un rôle dans l'apaisement des symptômes causés par la baisse du taux de testostérone.

Via l'alimentation d'une part. Certains aliments, oligo-éléments, vitamines et minéraux, en favorisent la production. Le zinc et le magnésium font partie des meilleurs booster de testostérone. Attention à les consommer avec modération, mais aucun risque n'est à déplorer en respectant les doses conseillées.

Comment augmenter sa testostérone ? Avec du temps et de la rigueur !

Comme tout traitement naturel, il vous faudra un peu de patience. Plusieurs semaines de cure sont nécessaires pour constater un effet de moyen-long terme.

Un rééquilibrage de l’alimentation générale sera notablement indiqué. En évitant les sucres (rapides, glucides), vous profiterez d’effets abondants et bienfaisants. Ajoutez à cela un renforcement de la part des protéines maigres ou végétales (les œufs), tout en accentuant la part des lipides végétaux (bonnes huiles). Tous ces éléments lui permettent de mieux circuler, d’être plus présente dans le sang.

Où acheter et se procurer de la testostérone ?

En France, les traitements qui permettent une montée de la testostérone ne sont pas en vente libre. On peut acheter de la testostérone en pharmacie, sur prescription médicale. Les injections intramusculaires seront exécutées par un professionnel de la santé.

Les complémentations en testostérone forment un bouquet varié :

  • Injection de testostérone (intra-musculaires)
  • Injection dans le pénis
  • Implant sous-cutané
  • Patch ou gel (voie transdermique)
  • Comprimés

Risques d’une prise incontrôlée

Parmi les risques les plus fréquents, sont identifiés :

Les effets secondaires sont bien réels, représentant un danger incontestable. Prendre ces médicaments sans contrôle de suivi est risqué et peut mettre en péril l'individu qui s'y essaye.

Un apport d'androgènes peut avoir des effets dévastateurs sur la pression artérielle, un trouble ayant déjà tendance à concerner en majorité des hommes.

Pour les amis sportifs, attention car la testostérone est un produit dopant. De plus, un excès de testostérone n’est pas sans risque.