Support
Numéro français:
Téléphone international:

Traitements pour la perte de libido chez les femmes : comment la booster ?

La perte de libido chez la femme : définition 

« Ma femme n’a pas de libido » ; « Depuis ma grossesse, je n’ai plus de désir pour mon mari » : on peut entendre ces phrases dans le cabinet d’un sexologue ou d'un thérapeute de couple. Et vous vous demandez peut-être comment booster la libido chez la femme ? 

Selon les études scientifiques récentes, presque la moitié des femmes traversent une chute de libido qui se retrouve au plus bas, sur une période. Fréquemment, cela survient au milieu de la vie adulte.
Qu’est-ce que la libido ? Que signifie un abaissement de l'appétence ? C’est simplement un phénomène hormonal, psychique, qui provoque l’envie d’engager des relations charnelles.

Hommes comme femmes connaissent des fluctuations de ce paramètre, en augmentation ou diminution. Les facteurs qui régissent ces cycles sont nombreux ; il faut s’y intéresser quand on veut attiser le désir de manière efficace.

Cette donnée fluctue selon le cycle menstruel, pendant la grossesse, et après la parturition.

Comment expliquer la baisse de la libido féminine : causes psychologiques comme physiologiques

Qu'est-ce qui explique la perte de libido chez la femme ?

D’abord, le cycle féminin joue un grand rôle de stimulant ou d'anesthésique, du désir. L’œstrogène booste la faim sexuelle : ainsi la libido est-elle forte avant l’ovulation.

La pilule contraceptive peut diminuer sa libido, de surcroît entraîner dans son sillage la dépression, facteur des troubles du désir chez la femme.

Enceinte, elle éprouvera également des altérations considérables dans sa vie sexuelle, qui varie davantage après l’accouchement et la lactation : la prolactine abaisse le désir, pour favoriser bébé !

La ménopause, l’arrêt des règles vers 45-55 ans, ébranle l'existence, entraînant parfois l'effondrement de la sensualité et de l'érotisme.

Chez la femme plus jeune, la mère de famille (30-40 ans en moyenne), la charge mentale apporte également son lot de causes expliquant la baisse de libido : excès de fatigue cumulée, l’envie de faire l’amour s’estompe.

Le diabète peut être instigateur d’une perte totale ou partielle de libido. Du fait de l’excès de sucres dans le sang, l’équilibre du micro-biote vaginal est rompu, et la femme diabétique devient plus sensible aux mycoses et sécheresses vaginales, entraînant des douleurs lors des rapports. Nécessairement, cela influe négativement sur sa libido.

À l'image de toutes substances psychoactives, la drogue, pour la libido, est inappropriée et fait partie des éléments diminuant désir, volupté, motivation et énergie vitale.

Comprendre le cycle menstruel pour aider les recherches vers un médicament pour augmenter la libido des femmes

Le cycle menstruel est régi par les hormones, coordonnées via les glandes endocrines du cerveau et les ovaires. Il dure en moyenne 28 jours : le désir se conforme aux courbes hormonales.

Deux d'entre elles provoquent le désir sexuel féminin : la testostérone et l’œstrogène. Une diminution ou une augmentation d'une des 2 expliquent ces variations. Libido et ovulation vont couramment de pair.

Autre hormone jouant dans l’entretien du désir sexuel, c’est la dopamine. Liée à la sensation de plaisir (euphorie, gaieté), de bonheur. Elle est neutralisée par la prolactine. Cette dernière joue un grand rôle dans la production de lait chez la mère, mais maintient l'envie de faire l'amour au minimum, pour favoriser le bébé.

Alors qu'on pourrait croire que c’est plus jeune, entre 20 et 35 ans, que la vie érotique est extraordinairement trépidante, c'est en fait remis en question par quelques études, tendant à montrer que si les rapports sont moins fréquents, les femmes éprouvent davantage de plaisir après 50 ans, voire 60 ans ! La question n'est pas si élémentaire, de savoir comment retrouver sa libido de femme.

Traitement de la baisse de la libido chez les femmes : existe-t-il ?

Comment booster sa libido ? Plusieurs recherches, depuis une vingtaine d’années, portent sur le Graal de l'érotisme : le Viagra pour femme. Mais ce n’est pas simple. L’absence, la forte baisse du désir chez la femme est un problème multi-causal.

Pour trouver un médicament redressant la libido des femmes, les laboratoires doivent impérativement effectuer plusieurs recherches, des tests, et recevoir l'approbation des autorités sanitaires. Sur le marché, il existe le Lovegra, une sorte de Viagra féminin, cependant ses résultats sont encore contestés.

Vers une pilule magique pour la libido des femmes en pharmacie ?

Des laboratoires belges et états-uniens se penchent sur le sujet depuis plusieurs années, sans qu'une pilule pour la libido des femmes en pharmacie soit disponible. La baisse de libido chez les femmes ne fait pas encore l'objet d'un traitement.

L'ennui, c'est la différence entre la libido des hommes et des femmes ; leurs sensualités respectives fonctionne distinctement. On ne pourra pas trouver un même remède qui convienne à tous.

Pour savoir que faire en 1ère intention, s'il n'y a aucune libido, consulter son médecin sera la chose prioritaire à envisager. Il pourra conseiller quoi prendre pour régler ce problème, ou le réduire. Mais pour le moment, il n'existe pas de médicament pour augmenter la libido des femmes.

Comment retrouver sa libido : la femme moderne face à sa sexualité

Une libido au strict minimum provoque sur le long terme, des problèmes relationnels dans la vie de couple, et peut engendrer un manque affectif, physique : on a envie dans la tête, mais c’est le corps qui ne suit pas.

Diminuer l’alcool, ayant un impact fort sur l’activité sexuelle, fait partie des astuces pour retrouver son envie sexuelle. Autant chez les hommes, il tend à provoquer une panne, chez les femmes, cela se traduira par une sécheresse vaginale. Une femme de faible libido n'aura plus du tout envie d'engager des relations.

Booster la libido de la femme : un croisement multifactoriel

Prendre soin de son couple, prendre du temps pour soi, se masser, découvrir de nouvelles choses dans le respect de son désir : autant de paramètres qui peuvent aider à regagner une forte libido. Tout comme un partage des tâches égalitaire, laissant plus de place à une mère de famille de redevenir une femme sensuelle.

Communication et tendresse : deux facteurs cruciaux de la libido ; un effort du partenaire engage un cercle vertueux, cela veut dire qu'une femme respectée, appréciée, jouira d'un désir renouvelé.