Support
Numéro français:
Téléphone international:

Qui sommes nous ?

Le Mot des Présidentes

Cher(e)s Ami(e)s

Le 8 Octobre 2019 les adhérents et le conseil d’administration nous ont confié la mission de représenter la Société Française de Santé Digitale (SFSD) en qualité de Présidente et Vice-Présidentes et nous vous remercions pour la confiance que vous nous accordez.

Nous sommes aujourd’hui au tournant de la révolution que représente la santé digitale pour notre système de santé !

La télémédecine, le télésoin, la coopération pluri professionnelle, l’intelligence artificielle, les objets connectés, le lien ville hôpital ainsi que les financements attendus depuis longtemps, sont aujourd’hui inscrits dans la Loi de Santé et nous permettent de faire évoluer nos pratiques professionnelles.

Face à ces accélérations et grâce aux fondements solides de notre Société Savante, nous nous devions d’aller plus loin encore et d’englober l’intelligence artificielle dans toutes ses dimensions ainsi que le télé soin et la télémédecine dans tous leurs champs.

La naissance de la SFSD est un temps fort et il nous faut aujourd’hui partager avec vous nos valeurs, nos missions.

Notre philosophie est avant tout celle d’accompagner le virage numérique de la santé digitale en France et dans le monde. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous devons passer ensemble à une dynamique donnant plus de vie à notre société savante pour une plus forte production de formations, recommandations, de réflexions cliniques, scientifiques et éthiques, une plus rapide multiplication des projets innovants et un renforcement de la formation pour mieux accompagner l’évolution des pratiques professionnelles et leur impact sur les usagers.

C’est pour créer cette dynamique et pour répondre aux missions de production qu’ont toutes les sociétés savantes, que nous avons modifié l’organisation du Conseil d’Administration en intégrant la notion de membres permanents aux côtés de membres temporaires porteurs de projet. Nous sommes convaincues que cette organisation originale permettra d’apporter de la vie à notre Société Savante pour plus de créativité, d’idées nouvelles et pour un Conseil d’Administration plus pro actif. Nous sommes sûres qu’en tant que membres adhérents de la SFSD vous saurez être force de propositions à la fois innovantes et disruptives.

Pour porter les valeurs de la SFSD « innovation, excellence, proximité, engagement et éthique », nous avons choisi de créer deux vice-présidences.

L’une porteuse du centre de formation que nous avons appelée : l’Université de la Médecine Digitale (UMD.)

L’autre porteuse du Centre d’Etudes et de Recherches en Sciences Humaines et Sociales en Santé Digitale que nous appelons le CR3SD, en charge du développement de la recherche en sciences humaines et sociales comprenant, les sciences juridiques, sociologiques, éthiques et économiques.

L’Université de médecine digitale est composée :

d’un Panel représentatif et complémentaire d’experts composant le comité pédagogique :

  • pour produire des formations exigeantes et adaptées : médecins, auxiliaires médicaux, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, ingénieurs, algorithmistes, spécialistes en communication, spécialistes en éthique, philosophes et patients
  • pour produire des publications de recommandations et de référentiels de compétences dans les domaines qui touchent à la SFSD

d’enseignants: les meilleurs savoirs universitaires, et privés dans le contexte français en matière de santé digitale pour offrir à tous les acteurs du numérique une offre de formation de qualité, graduelle et cohérente, en lien avec les bonnes pratiques

  • Pour proposer un cadre adéquat à l’atteinte d’un objectif déontologique légitime et le développement harmonieux d’une offre de formation poussée, conceptuellement fondée sur la médecine humaniste pratiquée par des professionnels de santé
  • Pour proposer la formation initiale à la formation continue
  • Pour proposer un apprentissage à distance au présentiel jusqu’à la mise en situation
  • Pour proposer des formations validées par un comité scientifique et éthique

Au travers de l’UMD, la SFSD participe à la consolidation du modèle français, visant à lutter contre un développement anarchique de la télémédecine en France et en diffusant des compétences et des savoirs, comme attendu des usagers et des pouvoirs publics.

Le Centre d’Etudes et de Recherches en Sciences Humaines et Sociales a pour mission d’intensifier la recherche sur l’impact du numérique dans la prise en charge du patient dans son volet sciences humaines et sociales. C’est pour cette raison que sa principale mission sera non seulement celle de valider sous l’angle juridique et éthique l’ensemble des travaux et projets menés au sein de la SFSD, mais aussi d’éditer des recommandations de bonnes pratiques pour un déploiement normé de la santé digitale.

Le Centre d’Etudes et de Recherches en Sciences Humaines et Sociales est composé :

  • d’un Comité Scientifique et Ethique, dont des membres philosophes, éthiciens, sociologues, juristes, professionnels de santé spécialisés en numérique, etc.
  • d’une Assemblée des Usagers dans laquelle, patients et aidants apporteront la voix de l’usager pour développer la culture numérique des patients et faciliter l’accès aux soins et à l’information en santé.

Notre nouveau Bureau réactif et dynamique a été choisi par le conseil d’administration, sa composition montre tout notre engagement à réussir le virage digital :

Nous comptons sur vous pour donner de la vie à la SFSD, le concours de vous tous est indispensable au rayonnement de notre Société !

La Société Française de Santé Digitale a pour objet de promouvoir la pratique médicale et de développer la recherche dans tous les domaines où la télémédecine et la santé numérique apporteront une valeur ajoutée à la prise en charge des patients. L'association entretient des relations de collaboration avec les Sociétés Savantes, les Fédérations Professionnelles et avec les Associations de Patients dont le mode de prise en charge peut bénéficier du développement de la Télémédecine et de la Santé Numérique.